Le cabinet d'avocats international Ben Abderrahmane & Partners travaille en langue anglaise, française, allemande et arabe.

Contact

> Tél.: + 33 (0)142892247

> Fax.: + 33 (0)142891804

> E-mail: benlawyers@yahoo.com

> E-mail: benlawyers@gmail.com

 

Le Cabinet intervient en qualité de conseil aux cotés d'investisseurs pour la structuration de leurs investissements directs en Algérie. Ceci de manière à ce que ces investissements puissent être en conformité avec la législation locale, répondre à leurs attentes légitimes, et bénéficier au mieux des avantages substantiels prévus par le droit algérien des investissements. 

A cette occasion, le Cabinet assiste ses clients pour la création de véhicules juridiques et fiscaux appropriés, notamment de filiales, succursales, de joint-ventures, etc. Il prend en charge la rédaction des conventions d'investissement les plus complexes, et celle des contrats périphériques s'y rapportant. Ces accords prenant nécessairement en compte le droit algérien en général et du droit de l'investissement en Algérie en particulier.

Dans ce cadre, le Cabinet intègre dans son approche du droit de l'investissement en Algérie, les expertises qu'il a développées dans d'autres branches du droit algérien, notamment en matière de droit algérien des affaires, de fiscalité algérienne, droit algérien du contrôle des changes, de droit bancaire algérien, de droit algérien du travail, etc.

Par ailleurs, le Cabinet effectue l'ensemble des démarches communes auprès des administrations (déclarations, demande d'autorisation préalable éventuelles, immatriculations, enregistrements etc.) relatives à un investissement en Algérie 

Le Cabinet seconde également ses clients à l'occasion de la mise en place de la déclaration d'investissements en Algérie et de la demande d'octroi d'avantages à  faire auprès de l'Agence pour le Développement de l'Investissement (ANDI). Il les conseille également lors de la de la négociation de conventions d'investissement avec l'ANDI, représentant l'Etat algérien, en vue d'obtenir les avantages fiscaux et douaniers exceptionnels prévus par le régime dit « de la convention.»